Combattre l’anxiété lors d’une première expérience

Avant une “première fois”, quelle que soit, on est anxieux, inquiet et c’est tout à fait normal. Je vais vous donner 6 astuces simples pour diminuer votre anxiété et réussir à dormir la veille sans stresser toute la nuit.

Planifier au maximum

Que ce soit sur un calendrier, un agenda, un bullet journal, se planifier rassure.

Plus vous planifiez, moins il y a de chance qu’il y est une surprise. Vous n’aurez qu’à suivre le plan établi à l’avance ; limite en mode pilote automatique.

Relativiser

Demain, vous allez vivre une nouvelle expérience. Qu’il s’agisse d’animer une présentation, de préparer un atelier, de la rentrée des classes… est ce que cela remet en cause votre vie ? Risquez-vous de mourir ? Est-ce crédible ? Les “et si”, il faut tout faire pour les mettre face à la réalité. Et que feraient les autres ? Est-ce-qu’ils se prendraient autant la tête ? Il n’y a pas de raison, c’est juste le temps de le faire. Tout va bien se passer. J’ai tout prévu.

Prévoir un plan B

Et si vous avez un trou de mémoire, un oubli. Et s’il manque du matériel ? Et s’il n’y a pas assez à manger ? Et s’il manque des affaires ? Et alors ? Ça n’est pas la fin du monde et vous pouvez essayez de trouver un plan B. Dans le pire des cas, vous aurez vos fiches pour vous remémorer quoi dire, quelqu’un pourra sûrement vous prêter l’équipement qu’il vous manque, il sera encore temps de commander davantage ou de faire une course… Il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Même s’il y avait un imprévu… Et bien c’est prévu !

Prendre soin de soi

La veille, pour réussir à dormir et arrêter de ressasser, de trop penser, il faut s’occuper l’esprit et se détendre. Pourquoi ne pas prendre un bain ce soir ? Ou aller faire un jogging pour se défouler ? Et pourquoi pas les deux ? Qu’est-ce qui vous en empêche ?
Sur ce point, j’ai un second conseil : pas de silence. Une bonne playlist entraînante ou reposante avec des chansons que vous aimez pour vous occuper l’esprit sur autre chose.

S’entourer

C’est la grande crise d’angoisse de la soirée, vous ne savez pas quoi faire ? Impossible de réfléchir de manière rationnelle. Ne restez pas seul ! Et si personne ne peut venir, appelez un ami, envoyez un message à des amis. Vos amis vous rassureront, ils sont là pour ça.

Déconnecter

On arrête le téléphone bien avant d’aller dormir. Stop à l’ordinateur sur le lit et à la télévision. On prend un livre à la rigueur mais plus d’appareil électronique avant de se coucher. Sans parler des problèmes induits par la lumière bleue produite par les écrans (qui gênent la production de mélatonine — hormone du sommeil), se re-centrer sur soi, sur l’essentiel ne fait jamais de mal.

Voilà, j’espère que cet article aura pu vous être utile.
À bientôt.

Vincent est développeur web & scrum master au travail. Défenseur des droits des animaux, il est également adhérent à Ferus et le secrétaire général de l'association Happy Culture Chantilly.

Commentaires (2)

  1. Merci pour ces conseils simples qui sont pourtant évidents mais qu’il est toujours bon de rappeler.
    Cela me rappelle ma 1ere conférence en public, je suis une grande traqueuse et j’ai appliqué ces conseils mais j’ai aussi pratiqué l’auto hypnose, la respiration et j’ai visualisé ma réussite ! Cela m’a fait un bien fou et j’ai finalement très bien réussi. Avoir peur, être anxieux c’est ok mais il faut y aller quand même. L’anxiété ne doit pas empêcher l’action ! Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.